• LIONEL BALAND : La Légion nationale belge

La Légion nationale voit le jour en 1922 à Liège en Belgique. Nationaliste belge, elle est fondée par Henry Graff, dont le frère, officier dans l’armée belge, a été assassiné en Allemagne occupée. Ce mouvement s’étend dans l’ensemble du pays et adhère à des idées d’Ordre nouveau. La Légion nationale ne désire pas le pouvoir pour elle-même, mais pour le Roi. Paul Hoornaert succède à Henry Graff à sa tête et la développe. Ce groupement en uniforme affronte physiquement les communistes, les socialistes et les nationalistes flamands. En 1934, Paul Hoornaert participe au congrès international de Montreux en Suisse aux côtés d’autres dirigeants de mouvements d’Ordre nouveau venus de différents pays d’Europe.
L’idéologie d’Ordre nouveau belge diffusée par la Légion nationale, à travers son principal organe de presse portant son nom et des brochures, évolue au fil du temps. Si cette organisation a des sympathies, à certains moments, pour le régime en place en Italie, elle est profondément antiallemande. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle entre dans les réseaux de la Résistance, fondés par des nationalistes belges, et combat l’occupant. Plusieurs de ses membres sont exécutés par les Allemands et son chef, Paul Hoornaert, meurt en déportation.
Lionel Baland est un écrivain belge quadrilingue spécialiste des partis patriotiques en Europe et de l’histoire du nationalisme belge. Il a publié de nombreux ouvrages sur ces sujets.

Donnez votre avis

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour évaluer

LIONEL BALAND : La Légion nationale belge

  • Référence : La Légion nationale belge
  • Disponibilité : 45
  • 28,00€